function wp_mail() {} LE COLLAGENE ET L’EPITHELIUM – ROMANA collagene innovation

LE COLLAGENE ET L’EPITHELIUM

L’épithélium comprend des tissus constitués de cellules  juxtaposées, sans fibre et ne sont pas vascularisés, et possèdent des fonctions spécifiques.

Quatre groupes de tissus se différencient par :

  • revêtement (glandes)
  • conjonctifs (tissus adipeux, sang, os, cartilage, ligaments, tendons)
  • muscle (squelettique, cardiaque)
  • nerveux (cerveau, moelle épinière)

Le tissu conjonctif peut être classé comme lâche, dense, et spécialisé, qui se distingue des tissus épithéliaux.

Le tissu conjonctif dense

Le tissu conjonctif dense peut être appelé fibreux en raison de sa grande quantité de collagène ou d’élastine contenue.

Plusieurs types de cellules peuvent être trouvés dans divers types de tissus conjonctifs :

  • Des fibroblastes qui secrètent le collagène
  • Des adipocytes qui stockent l’énergie calorique sous forme de graisse
  • Des leucocytes, les mastocytes, les macrophages qui ont des fonctions immunitaires et par conséquent ont un rôle actif dans l’inflammation.

Chaque type de tissu conjonctif a un motif caractéristique  de cellules et un type de matrice :

  • La matrice osseuse comprend les minéraux
  • Le sang a pour matrice : le plasma

 

Le tissu conjonctif lâche

Le tissu conjonctif lâche : est le plus commun des tissus et peut être classé en fonction de type de fibres et de leur disposition

  • Les fibres de collagène sont disposées en bobines
  • Les fibres élastiques composées d’élastine sont capables de s’étirer
  • Les fibres réticulaires qui joignent les tissus conjonctifs à d’autres tissus.

Le tissu conjonctif lâche (ventre, fesses, cuisses) se trouve dans l’hypoderme et l’aponévrose (talon). Il est identifié par sa forte densité de fibres, de cellules et de matrices.

C’est le type de fibres prédominantes qui détermine le tissu conjonctif dense.

  1. Le tissu conjonctif de collagène dense contient des fibres de collagène en abondance et se trouve dans les structures où la résistance à la traction est nécessaire (blanc de l’œil, les tendons, les ligaments)
  2. Le tissu conjonctif élastique dense contient des fibres élastine là où l’élasticité est nécessaire (les artères, les veines)
  3. Le tissu conjonctif spécialisé comprend les tissus adipeux, le cartilage, les os et le sang.
  • Les tissus adipeux sont des tissus conjonctifs lâches qui stockent des graisses (abdomen, moelle osseuse, reins)
  • Le cartilage est une forme de tissus conjonctifs fibreux, composés de fibres de collagène serrées, noyées dans une matrice gélatineuse.
  • Le squelette d’embryons humains est composé de cartilage, et le cartilage ne devient pas os, mais le cartilage est remplacé par l’os. Le cartilage fournit un support flexible (oreilles, nez, trachée)
  • Le sang est un type de tissu conjonctif spécialisé composé de cellules rouges et blanches qui travaillent ensemble pour effectuer une fonction spécifique. Contrairement aux autres tissus conjonctifs, le sang n’a pas de fibres.

Le tissu conjonctif comme tout autre tissu est soumis à des troubles et des maladies. Certains troubles sont héréditaires, ou liés à la malnutrition ou à l’environnement.

Start typing and press Enter to search